17 RUE HENRI FICHON 16100 COGNAC 05 45 32 20 52



Shibumi

TREVANIAN .

Shibumi

Je n’ai pas d’attirance pour le genre « polar », et pourtant celui-ci m’a tenue tout au long de ses 450 pages. Un « gros » roman quI se lit d’un souffle. On est étonné par la personnalité du héros, l’organisation du récit et la richesse des références. On souhaiterait presque qu'il y ait d’autres développements pour poursuivre cette plongée dans un monde fascinant par son éclectisme et ses références culturelles : ce héros, mi-justicier, mi-philosophe, polyglotte, amateur de jeu de go et de culture japonaise, passionné de spéléologie, enraciné tardivement dans les Pyrénées basques où il cultive son Shibumi «…qui implique l’idée de raffinement le plus subtile sous les apparences les plus banales. Shibumi est compréhension plus que connaissance, c’est exister sans l’angoisse du devenir. Et dans la personnalité de l’homme, c’est… comment dire ? l’autorité sans la domination ? quelque chose comme ça... »

Aventures et rebondissements, en vigueur dans ce genre, mais aussi analyse critique féroce des sociétés fondées sur le commerce et le profit (Europe et États-Unis confondus), un humour qui n’est jamais loin, épinglant les hommes et les structures dans leur bêtise et leur cupidité, une grande érudition dans des domaines très variés : tout savoir, ou presque, sur les Basques, leur langue, leurs particularités, sur l’occupation du Japon par les alliés, la Chine des années passées, le rituel du jeu de go, les techniques d’exploration des gouffres pyrénéens…
Tout cela contribue à faire de ce roman un excellent livre, très bien construit et d'une belle écriture.

Réédition chez Gallmeister, après une première parution en 1981