17 RUE HENRI FICHON 16100 COGNAC 05 45 32 20 52



Le silence ne sera qu’un souvenir

Laurence Vilaine

Le silence ne sera qu’un souvenir

Un premier livre très prenant, contrasté dans son écriture.
Deux parties : l’une, apostrophe acerbe qu’un mort adresse à un journaliste venu chercher, sur les bords du Danube, après la chute du Mur de Berlin, au temps où poussent de nouveau les croix gammées, quelques épisodes couleur locale à mettre sous la dent de ses lecteurs.
Et enchâssé dans cette apostrophe, le récit, que fait ce mort, sortant de sa tombe, poussé par le remords, du passé d’un jeune enfant d’une tribu Rom, vivant sur le bord du fleuve, épris de musique, mais délaissé par les siens, lourd d’une histoire terrible que l’on apprend peu à peu…
Cette seconde partie est écrite dans un mouvement contraire à la première : lyrique et flamboyante.
L’écriture de l’auteur rend sensible ses personnages, et sans céder au moralisme ni au sentimentalisme, elle est un plaidoyer vigoureux contre la discrimination et la violence à l’égard des plus faibles.

Chez Gaïa.