17 RUE HENRI FICHON 16100 COGNAC 05 45 32 20 52



Désolations

David Vann

Désolations

Avec " Désolations ", nous retrouvons l’Alaska de David Vann et cette écriture qui nous a enchantés dans Sukkwan Island.
Là encore, description de la nature, richesse et précision du détail, déroulement d’une histoire qui tient le lecteur en haleine jusqu’à la fin.

Ici, l’auteur s’attache à des couples – celui d’Irène et Gary est central – dont les destins se croisent ou se superposent. A l’intérieur de ces couples, des êtres de chair et de sang qui pèsent de tout leur poids dans l’émotion que nous ressentons, au cœur de leurs pensées, à les voir se débattre dans ce qu’ils vivent.
Pauvres humains perdus dans le temps qui passe. Pathétiques ou dérisoires, ils luttent tous, à leur manière, pour leur survie.
A chacun ses frustrations et ses regrets, ses rêves et ses renoncements, sa lucidité et sa révolte. Pour tous, les non-dits, l’insoutenable évidence de l’incommunicabilité.
« On peut choisir ceux avec qui l’on va passer sa vie, mais on ne peut choisir ce qu’ils deviendront », dit Irène, pressée par un Gary obsédé par la construction d’une cabane sur une île, ultime tentative de se retrouver.

La nature s’enfonce dans la rudesse d’un hiver précoce, et entraîne, parallèlement, les personnages dans leur crépuscule.
Quand Irène dit à Gary : « Tu as détruit ma vie, sale con ! » et que Gary lui lance un : « tu n’es rien qu’une vieille salope hargneuse ! », tout est dit.

On accompagnera la solitude d’Irène jusqu’au bout de son désespoir.

Aux Éditions Gallmeister.