CO2

Marine BLANDIN

CO2

En prêtant un langage humain aux plantes d'intérieur, Marine Blandin fait apparaître leur terrible condition végétale. Elles dépendent de l'eau (chez les fleurs en vase, ça peut déclencher des suicides) et du soleil (se satisfaisant par défaut de la luminosité de la télé). Elles sont frappées d'immobilisme : «de mon côté on voit super bien le mur». Elles subissent leur voisinage : que peut un cactus à fleur entouré d'autres qui ont des épines ? Mais elles tâchent de vivre passionnément.
Aucune présence humaine ne vient troubler la lecture des vignettes aux couleurs mates et douces, parfaitement servies par le papier granuleux de Comme une orange. À rebours du propos grinçant et cynique. Très efficace, très drôle!

éditions Comme une orange

pour commander et/ou réserver en ligne
https://www.librairies-nouvelleaquitaine.com