17 RUE HENRI FICHON 16100 COGNAC 05 45 32 20 52



Entre les deux il n'y a rien

Mathieu RIBOULET

Entre les deux il n'y a rien

Voici un texte précieux, d'autant plus qu'il est une voix mineure de la littérature française contemporaine. Et comme ce sont les minorités qui révèlent les failles, les violences de la société, cette voix mineure exige une écoute/lecture attentive pour nous amener à analyser sous un éclairage de type lampadaire de rue mais aussi lampe de chevet ce qui s'est passé à une certaine époque et dont nous n'avons pas fini de nous remettre.
Début des années 70 dans un bus, un travailleur immigré éveille le désir d'un jeune garçon, narrateur de ce récit. Conscience politique et sexuelle s'éveillent de conserve, le narrateur comprend que le corps est un outil d'émancipation. Mais, quand on a 18 ans en 1978, c'est comme arriver trop tard sur le champ de bataille : les proches aînés, qui ont fait le choix de la lutte armée, gisent « comme des chiens », dans les rues de l'État en paix, en Italie comme en Allemagne ou comme en France dans une moindre mesure.
« ...et le piège se referme : on est soit délinquant, soit terroriste, entre les deux il n'y a rien. Surtout pas de politique. Or, ce que nous voulons c'est un peu de politique entre – entre les gens, entre les corps, entre la ville et ceux qui la peuplent, ... »

chez Verdier

Pour retenir ce livre à la librairie, laissez-nous un message : libraires-poitou-charentes.fr