17 RUE HENRI FICHON 16100 COGNAC 05 45 32 20 52



La haine de la parole

Claude Allione

La haine de la parole

De quoi est-il question en cet ouvrage de 290 pages d'un psychanalyste ?
Des raisons du mal qui ronge notre société dont on ne voit que des aspects superficiels et apparemment sans liens entre eux.
La haine de la parole cachée par le bavardage permanent. Par les injonctions du « Saint Marché » qui occupe la place de toute autre transcendance et par les mensonges devenus méthode de gouvernement ou moyens d'affirmer l'autorité aveugle. Mensonges qui ne sont plus soumis à aucune appréciation morale.
Nous ne sommes plus à l'ère de la consommation mais de la saturation. Saturation qui est négation du manque, saturation sonore, saturation d'image, saturation par les ordinateurs et saturation du temps. Que sont d'autre qu'occupationnels ces ateliers qui ne laissent aux enfants aucun moment de calme, de solitude, de silence ? Il s'agit derrière une apparente naïveté et une générosité affichée de ne surtout jamais laisser les sujets dès l'enfance se constituer hors de la sphère marchande, de la disponibilité au discours du Saint Marché.
Si la pédagogie Freinet, la pédagogie institutionnelle sont marginalisées ou persécutées, c'est que justement elles sont les pédagogies de la Parole, du temps et du lieu où se parlent les relations, les interrogations, les inquiétudes. Pédagogies du Désir, le pire ennemi du consumérisme.
Si les bibliothèques scolaires sont oubliées et même saccagées pour faire toute la place à l'ordinateur avec qui on ne parle pas, n'est-ce pas la littérature qui, dès l'enfance, est elle aussi l'objet de la haine des grands prêtres ?
Un autre chapitre à développer.

Editions Les Liens qui Libèrent

Pour retenir ce livre à la librairie, laissez-nous un message : libraires-poitou-charentes.fr