17 RUE HENRI FICHON 16100 COGNAC 05 45 32 20 52



Murtoriu

Marc Biancarelli

Murtoriu

Nous sommes loin de la carte postale habituelle. Le roman de Biancarelli nous immerge dans la Corse vulgaire et immonde des petites frappes qui sévissent en toute impunité. L’auteur nous fait la description sans complaisance d’une Corse qui a vendu son âme, sa culture, ses valeurs.
Marc Antoine, libraire à ses heures, regarde disparaître une Corse qu’il a appris à aimer et à découvrir, ce qui n’a pas été si simple pour lui qui venait du continent.
Il ne supporte guère que trois amis qu’il retrouve dès que possible. L’assassinat de l’un d’eux précipitera un départ hors de l’île, une rupture définitive avec cette terre qui lui répugne.
Un roman dérangeant au verbe brutal, comme le sont ceux qui vivent là-bas, ces hommes et ces femmes enfermés dans une insularité qui leur fait perdre le sens commun.

Dans le roman, on trouve aussi l’attachement du personnage aux ancêtres, à travers le récit de cet aïeul dont il porte le nom, qui a vécu l'enfer des tranchées et qui, de retour en Corse, sera rejeté, obligé de vivre en reclus. On perçoit aussi l’attachement à son père à qui il doit la volonté d’écrire en langue corse.
Ce va-et-vient entre passé et avenir permet d’appréhender la longue descente aux enfers de l’île qui s’est laissé gangrener par la corruption, les meurtres qui n’émeuvent plus guère, ou en tous cas pas longtemps.
Un roman qui dérange...

Chez Actes Sud.

L'auteur sera présent au salon des Littératures Européennes à Cognac en novembre 2013

Pour retenir ce livre à la librairie, laissez-nous un message :
textelibre@orange.fr